/news/elections

François-Philippe Champagne résiste à la vague bloquiste

Charel Traversy | Agence QMI

Le ministre sortant de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne est parvenu à conserver son siège dans Saint-Maurice-Champlain.

«Saint-Mauricie-Champlain voulait être au pouvoir. Nous sommes au pouvoir. On va continuer de travailler dans un esprit rassembleur», s'est-il réjoui.

L'homme d'affaires et avocat a réussi à convaincre plus de 22 900 électeurs de sa circonscription, soit 39 % des voix. Il l'a emportée avec un écart de 3 100 votes avec la candidate du Bloc québécois, Nicole Morin.

Le rôle de M. Champagne au sein du futur cabinet Trudeau demeure à être déterminé. En 2015, le député de Saint-Maurice-Champlain avait d'abord été écarté du conseil des ministres et nommé secrétaire parlementaire. François-Philippe Champagne avait par la suite obtenu le poste de ministre du Commerce international, puis de ministre de l'Infrastructure et des Collectivités.

«C'est sa prérogative. Ma priorité, c'est les gens de Saint-Mauricie-Champlain», a-t-il déclaré.

Mardi avant-midi, François-Philippe Champagne a rencontré le maire de Trois-Rivières. Avec un seul député du parti au pouvoir, les élus de la région ont commencé à faire part de leurs attentes

«Ça fait quatre ans que je travaille avec M. Champagne. Je lui ai parlé au téléphone. Ce qu’on s’est dit, tout simplement, c'est qu'il y aura une continuité dans le travail qu'on a débuté il y a quelques années», a affirmé le maire de Shawinigan, Michel Angers.