/regional/montreal/montreal

Une autre entreprise de déneigement prise en défaut à Montréal

Dominique Cambron-Goulet | Journal de Montréal

Un deuxième entrepreneur de transport de neige a tenté de surfacturer la Ville de Montréal, dévoile un rapport du Bureau de l’inspecteur général (BIG) rendu public mardi.

Au moment de la mesure du volume de son camion, au début de l’hiver, Entreprise Sylvain Choquette inc. avait placé des panneaux de bois sur le côté de sa benne, ce qui augmentait la capacité de son véhicule.

Ce stratagème avait pour effet d’augmenter ses revenus de 24 $ de l’heure, les transporteurs de neige étant payés au volume.

Or, rendu au moment de transporter de la neige pour la Ville de Montréal, Entreprise Sylvain Choquette inc. avait retiré ses panneaux de bois de son camion. Ses factures étaient donc gonflées artificiellement.

Ayant découvert ce stratagème, le BIG recommande de bannir cette entreprise des contrats de la Ville pour une durée de cinq ans.

Il s’agit du deuxième entrepreneur à être pincé par la Ville de Montréal pour du transport de neige frauduleux en quelques mois.

En juin, le BIG révélait que Transport Rosemont avait facturé la Ville le plein prix pour des camions parfois presque vides.