/finance/homepage

Énergir étudie un projet d’usine de production d’hydrogène

Pierre Couture - Le Journal de Montréal

GEN-GAZ MÉTRO CHANGE DE NOM

COURTOISIE

Le distributeur gazier Énergir pourrait se lancer dans la production d’hydrogène. Un projet de construction d’une usine de 160 millions $ dans la région de Montréal est dans ses cartons, a appris Le Journal de Montréal.

«On est à un stade préliminaire, on est dans des évaluations», a confirmé mercredi une porte-parole d’Énergir, Catherine Houde.

L’entreprise reconnaît avoir un intérêt réel pour la production d’hydrogène au Québec.

De plus en plus de distributeurs de gaz naturel s’intéressent au procédé de «power to gas» qui permet d’injecter jusqu’à 20 % d’hydrogène dans leur réseau. Cette méthode ajoute de la flexibilité aux distributeurs qui peuvent s’alimenter en gaz naturel et en hydrogène vert, haussant également leur bilan environnemental.

«On pense que le procédé de “power to gas”, c’est l’avenir d’Énergir», a fait valoir Mme Houde.

L’usine d’Énergir et de plusieurs autres partenaires produirait ainsi des molécules d’«hydrogène vert» par électrolyse de l’eau. La production de cette usine servirait notamment à alimenter le réseau d’Énergir. Selon nos informations, Énergir et ses partenaires seraient les actionnaires majoritaires de ce projet en partenariat avec l’entreprise allemande Hy2gen AG. Hy2gen est un équipementier spécialisé dans la production d’hydrogène par électrolyse qui a ouvert récemment une division canadienne et un bureau à Montréal.

Ça progresse

Joint en France récemment, le président de Hy2gen Canada a confirmé que le projet avançait.

«On est en partenariat avec plusieurs industriels. On pourrait produire du gaz naturel renouvelable que l’on pourrait injecter dans le réseau d’Énergir», a indiqué au Journal le grand patron de Hy2gen Canada, Cyril Dufau-Sansot.

Plusieurs sites présélectionnés pour construire l’usine de 160 millions $ sont actuellement à l’étude. On évoque des terrains dans le secteur de Montréal-Est et à Varennes, près de Montréal.

Selon le président de Hy2gen Canada, il y a des conditions favorables pour faire de l’hydrogène vert au Québec.

Outre ce projet de 160 millions $ d’Énergir, Hydro-Québec pourrait bientôt annoncer la construction d’une usine de production d’hydrogène vert de 120 millions $ à Varennes.

 

 

Dans la même catégorie