/news/law

Éric Lapointe formellement accusé de voies de fait

Jonathan Tremblay - Le Journal de Montréal

PHOTO COURTOISIE/OSA IMAGES ET TVA/AGENCE QMI

Le chanteur Éric Lapointe a été formellement accusé vendredi de voies de fait à la Cour municipale de Montréal.

L’événement remonte au 30 septembre dernier à Montréal. Les policiers sont intervenus à sa résidence de l’arrondissement Ville-Marie.

Le Journal rapportait ce matin que sa démission de «La Voix» serait en fait en lien avec un récent épisode de violence conjugale. 

Après son arrestation, celui qui a gagné le prix Félix pour l’album rock de l’année mercredi avait alors été relâché sous promesse de comparaître à une date ultérieure. 

L’acte de dénonciation a été approuvé par un juge de paix ce matin. C’est la semaine prochaine qu’il devra se présenter devant un juge.

Il quitte «La Voix»

En fin de soirée jeudi, il a annoncé qu’il quittait son siège de coach à l’émission La Voix.

«Pour des raisons personnelles, c’est avec tristesse que j’ai informé TVA et Déferlantes que je quitterais mon fauteuil de coach à La Voix», a écrit le rockeur de 50 ans sur sa page Facebook publique.

«Je veux les remercier de m’avoir confié ce rôle ces dernières années, a-t-il poursuivi. Merci aussi à Charles et à tous mes confrères et consœurs coachs. La Voix a été une expérience humaine et professionnelle fantastique que je ne suis pas près d’oublier.» 

Tous ses spectacles 

Lapointe a par ailleurs assuré qu’il prendrait part à toutes les dates de spectacles prévues à son calendrier. 

«J’attendrai chacun d’eux avec impatience, la scène étant, avec mes enfants, ce qui me rend le plus heureux», a précisé l’auteur-compositeur-interprète, concluant qu’il ne commenterait pas plus la situation. 

TVA et Productions Déferlantes travaillent d’ores et déjà à combler le quatrième fauteuil pivotant laissé vide par Lapointe après cette annonce qui a pris de court le Québec hier soir.  

Le chanteur était mentor de talents prometteurs dans cette émission depuis 2014. 

Mercredi soir à peine, Lapointe remportait le prix de l’album rock de l’année au Premier Gala de l’ADISQ pour l’opus Délivrance. 

Dans la même catégorie