/news/politics

Trudeau préféré à Blanchet, «pas un geste anodin»

La décision de François Legault de rencontrer le premier ministre Justin Trudeau avant Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, ne doit pas être considérée comme un «geste anodin», selon Mario Dumont.

«Il dit à Blanchet ‘’attend ton tour’’ et il créé une distance», explique l’animateur, précisant que le parti souverainiste se voit clairement comme le principal porte-parole du Québec à Ottawa.

Pour Mario Dumont, cette décision du premier ministre de prioriser Justin Trudeau peut aussi s’expliquer par le désir de calmer les critiques à l’intérieur de son  propre parti, qui l’accusent d’avoir «fait une passe sur la palette» au Bloc, souvent plus près du Parti québécois.

«Il y a aussi des caquistes qui étaient plus amis avec les candidats conservateurs sur la scène fédérale. Et là, la guerre est pognée. M. Legault essaie de calmer tout ça», conclut l’animateur.

 

 

Dans la même catégorie