/regional/sherbrooke/estrie

Un candidat défait traite ses électeurs de «cons»

Agence QMI

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

Le candidat indépendant dans Mégantic-L’Érable Jean Paradis n’a pas encore accepté le verdict des électeurs lors des élections générales de lundi, qui ont réélu le conservateur Luc Berthold.

Dans un message partagé sur Facebook, M. Paradis traite carrément les électeurs de cette circonscription de «cons».

Il a écrit sur le réseau social: «Sachez que l’ignorance et la mé «con» naissance des électeurs de Mégantic-L’Érable ce [sic] confirme. J’offre ma collaboration à Monsieur Luc Berthold pour la suite des choses. Foncièrement pas fort comme résultat, mais je l’accepte. Je serais [sic] hors du Pays du Québec pour au moins trois mois. Merci à mes supporteurs!».

Soulignons que Jean Paradis n’a obtenu que 214 votes, soit 0,5% des suffrages, se classant huitième et dernier candidat. Luc Berthold, qui a été réélu, a obtenu 23 046 votes, soit 49,4%.