/news/currentevents

Une femme de Gatineau arrêtée après la mort d’un bébé de 3 mois dans un incendie

Maxime Deland | Agence QMI

Une femme de 38 ans de Gatineau a été arrêtée jeudi concernant l’incendie s’étant déclaré dans un immeuble à logements du secteur de Buckingham, en août dernier, lors duquel un bébé avait perdu la vie.

La femme, dont l'identité fait l'objet d'une ordonnance de non-publication concernant tous les éléments permettant d’identifier les victimes, a comparu vendredi après-midi au palais de justice de Gatineau. Elle a été accusée d’incendie criminel entraînant des dommages matériels, d'incendie criminel mettant en danger la vie humaine et d'homicide involontaire.

L’incendie qu’aurait allumé la suspecte a eu lieu dans la nuit du 31 août sur la rue Paluck, dans le secteur de Buckingham.

Au total, cinq personnes – incluant la suspecte – qui se trouvaient sur les lieux au moment du sinistre ont été blessées.

Trois d’entre elles, soit un adulte et deux enfants, avaient été gravement blessées dans l’incendie. Un bébé de 3 mois, qui faisait partie des blessés graves, a succombé à ses blessures quelques heures plus tard à l’hôpital.

Les deux autres blessés graves, un homme dans la trentaine et un enfant de moins de 2 ans sont toujours hospitalisés. Ils se trouveraient dans un état sérieux, mais on ne craindrait pas pour leur vie.

L’enquête a permis de découvrir deux foyers d’incendie; l’un dans un véhicule stationné à l’extérieur et l’autre à l’intérieur de l’immeuble à logements.

Diverses techniques d’enquête, ainsi que la rencontre de nombreux témoins, ont permis aux policiers de procéder à l’arrestation de la suspecte. C’est elle qui serait à l’origine du drame.

La police de Gatineau a fait savoir que son enquête n’était pas terminée et que d’autres accusations criminelles pourraient être portées dans cette triste affaire.

Dans la même catégorie