/news/elections

Des députés défaits quittent la colline du Parlement

TVA Nouvelles

Alors que le moment est venu de faire leurs boîtes et de quitter leur bureau de la colline du Parlement, des députés défaits réfléchissent à l’avenir de leur parti.

Alors que plusieurs proches du Parti conservateur appellent à la démission de son chef Andrew Scheer depuis les résultats des élections, Sylvie Boucher, battue dans Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix, dit plutôt qu’il doit réfléchir à son avenir au sein du parti.

Les émotions sont toujours vives une semaine après l’issue du vote pour celle qui avait été élue une première fois en 2006. Pour la première fois, elle faisait campagne sans sa mère, décédée en décembre dernier.

«J’ai trouvé ça très dur de ne pas pouvoir me revirer de bord quelques fois pour dire "heille Mom, j’ai besoin d’un coup de pied"», a dit celle qui rappelle qu’il y a beaucoup de choses que les candidats vivent et que les gens ne voient pas.

Quelques étages plus haut, le libéral Rémi Massé, battu dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, décrochait les cadres des murs de son bureau.

Avec Justin Trudeau, il a convenu que la campagne avait été plus difficile en région. Il compte établir une stratégie pour que le Parti libéral puisse reconquérir les régions.

Voyez le reportage complet dans la vidéo ci-dessus.