/finance/homepage

Le cannabis provenant du Canada sur le Dark Web

Christopher Nardi - Bureau d'enquête

Les ventes de cannabis illégal via le dark web auraient explosé depuis la légalisation du pot au Canada, à tel point que le pays serait maintenant le quatrième plus important exportateur de cette substance sur l’internet clandestin.

C’est ce que révèle une récente étude publiée hier par Sécurité publique Canada. Les chercheurs se sont basés sur les données tirées de 343 560 annonces et 8526 vendeurs sur huit cryptomarchés. Ces sites web sécurisés et introuvables par les moteurs de recherche sont destinés à la vente de produits illégaux.

« Sur une base annuelle, les ventes générées par les vendeurs canadiens de cannabis semblaient se chiffrer dans les centaines de milliers de dollars il y a un an, et elles auraient depuis augmenté pour atteindre des millions de dollars. Le volume de cannabis livré semble lui aussi avoir augmenté pendant la même période, passant de centaines de kilogrammes à potentiellement 2229 kilogrammes par année », indiquent les quatre auteurs.

« Il s’agirait d’une hausse considérable qui peut avoir permis au Canada de se hisser du huitième au quatrième rang au classement des pays actifs sur les cryptomarchés, selon les revenus tirés du cannabis », continuent-ils.

Moins de publicité

Une des hypothèses qui pourrait expliquer la hausse des ventes web à l’étranger de pot canadien est la légalisation en octobre 2018. Cela pourrait rendre la vente au Canada moins intéressante et pousser les cybertrafiquants à se tourner vers le marché international.

« Après la légalisation, nous avons constaté que les vendeurs sur les cryptomarchés semblaient faire moins de publicité [et potentiellement moins de ventes] sur le marché intérieur. Cela signifie que les vendeurs ont peut-être compris que les acheteurs canadiens sont plus susceptibles de se tourner vers le marché légal, surtout compte tenu des coûts supplémentaires associés aux achats sur les cryptomarchés », analysent les scientifiques.

Les conclusions sont basées sur les données de seulement deux mois, soit juillet 2018 (avant la légalisation) et novembre 2018, nuancent les auteurs.

 

Avant la légalisation

Après la légalisation

Nombre de ventes

Jusqu’à 3647

Jusqu’à 11 576

Volume

Jusqu’à 357 kg

Jusqu’à 2229 kg

Revenus

Jusqu’à 771 481 $

Jusqu’à 6 931 224 $

Source: rapport Évolution des cryptomarchés du cannabis au Canada en 2018

Dans la même catégorie