/news/society

Cannabis: «Le gouvernement abandonne les 18-20 ans»

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Dès le 1er janvier au Québec, les consommateurs de moins de 21 ans n'auront plus accès aux produits de la SQDC. La province va devenir la plus sévère en matière de consommation de cannabis.

«C'est une loi stupide. Ça n’empêchera pas mes amis de consommer. Tu vas par là-bas et il y a quatre revendeurs de drogues. À l’université, tu te fais demander au coin de la rue, "veux-tu du pot ?"», a raconté un client de 21 ans de la SQDC à TVA Nouvelles.

Pour le propriétaire de la clinique VertMédic et consultant en cannabis médical, Daniel Blackburn, la nouvelle réglementation du gouvernement Legault est loin de protéger les jeunes consommateurs.

«Le gouvernement abandonne les 18-20 ans. Il les abandonne à un marché illicite, à un marché et à des produits non contrôlés. Comment on peut aider les plus jeunes ? C'est avec de l'éducation et de la prévention et non avec de la répression et des amendes», affirme-t-il.

Les usagers et les succursales de la SQDC ont une période de transition de deux mois pour s'adapter à la nouvelle réglementation.

À compter de samedi, il sera également interdit de consommer du cannabis sur les voies publiques de même que dans les parcs.

Trafic de cannabis 

L’Escouade des enquêtes et de coordination du crime organisé de la Sûreté du Québec a arrêté 14 personnes en Mauricie mercredi. Ces arrestations découlent des perquisitions effectuées le 29 mai qui visaient un réseau de production et de vente de cannabis illicite.

Les policiers avaient alors saisi près de 15 000 plants et boutures de cannabis, une dizaine de véhicules et plus de 15 000 dollars. Les personnes arrêtées font face à des accusations de complot, de production et de vente de cannabis illicite. Elles doivent revenir à la cour le 13 décembre.

Dans la même catégorie