/regional/montreal/montreal

Le REM cherche un nom à son tunnelier

Guillaume Pelletier | Agence QMI

PHOTO COURTOISIE

Un concours a été lancé afin de trouver un nom au tunnelier qui va creuser un tunnel de plus de trois kilomètres entre le Technoparc et l'Aéroport international Montréal-Trudeau pour le passage des trains électriques du Réseau express métropolitain (REM).

À LIRE ÉGALEMENT: Le tunnelier du REM est arrivé à Montréal

Après avoir nommé les deux poutres de lancement «Anne» et «Marie» il y a quelques mois, le bureau du REM demande l'aide du public afin de baptiser le tunnelier d'une longueur de 100 mètres. Les personnes intéressées peuvent participer jusqu'au 4 novembre en proposant un prénom féminin, en allant dans la section Actualités du site web rem.info.

La personne gagnante participera à une visite de chantier ainsi qu’au baptême officiel du tunnelier en décembre avec la personne de son choix.

Le comité de sélection sera formé de responsables du tunnelier du bureau de projet du REM et du constructeur NouvLR.