/news/society

Les bonnes fées des agriculteurs

TVA Nouvelles

Hélen Bourgoin, travailleuse de rang, veille sur les agriculteurs du Québec et vient à leur rescousse au besoin.

Les finances de la ferme, l'impact des ententes de libre-échange, les caprices de Mère Nature, la main-d'oeuvre, la relève, et même le dernier Guide alimentaire canadien... Elle-même agricultrice, Hélen Bourgouin est la première à savoir que la liste des soucis que peuvent rencontrer les travailleurs de la terre est longue.

L’Union des producteurs agricole (UPA) estime d’ailleurs que 51% d'entre eux vivent une détresse psychologique élevée, soit plus du double du reste de la population. Et de ce nombre, seuls 20% consultent.

La détresse de ces gens peut prendre plusieurs formes. «Le producteur pourrait être en train de rencontrer un banquier ou un comptable, par exemple. Et là, il éclate, il se met à pleurer», donne-t-elle en exemple. L'ombre du suicide plane sur certains.

En guise de premier geste thérapeutique, il lui arrive d'aller directement sur la ferme donner un coup de main. «Je leur dis "écoute, c'est la folie, l'été; je vais aller faire du tracteur avec toi. On va pas régler le monde, mais au moins, tu vas ventiler".»

Tout un réseau

Caroline Côté, de la coopérative de grains Covilac, fait également partie du réseau de travailleuses de rang chargées de dépister les agriculteurs au bout du rouleau. Ces sentinelles ont appris à dépister la détresse psychologique dans le verbal et le non-verbal des travailleurs de la terre.

L'UPA remarque que l'isolement est particulièrement difficile pour eux, étant donné qu'il est plus dur de trouver mari ou femme et d'assurer la pérennité du couple lorsqu'on est pris sur une terre. On note que c'est après la quarantaine que le poids se fait plus lourd sur le moral des agriculteurs.

Les travailleuses de rang ne chôment pas. Après leur passage, les cas sont souvent référés à des professionnels de la santé psychologique. Le défi est de taille. Sur une ferme, il est difficile se permettre une pause pour épuisement professionnel.

Vous avez besoin d'aide pour vous, pour un proche ou pour un client? Contactez en tout temps un intervenant au 1-866-APPELLE.

Dans la même catégorie