/regional/estduquebec/gaspesie

Le MTQ retire des croix en mémoire des victimes en bordure d’autoroute

Catherine Pellerin | CIMT-CHAU

Dans le cadre du chantier de l’autoroute 85, dans le Bas-Saint-Laurent, le Ministère des transports (MTQ) se voit obligé de retirer des croix à la mémoire de victimes d’accident de la route.

Au total, 8 familles de victimes ont été contactées par le ministère. Trois croix ont pu rester en place mais cinq ont dû être retirées.

Le MTQ assure avoir respecté autant que possible la volonté des proches. « C’est un sujet sensible pour les familles et les personnes touchées par ces décès très malheureux », estime la porte-parole du ministère.

Parmi les nombreuses croix placées au fil des ans, en bordure de la route 185, celle de Tommy Brousseau pourra rester en place.

Les proches du jeune homme de 19 ans ont planté cette croix à Saint-Honoré, là où il a perdu la vie en 2009 lors d’un tragique accident. Le mémorial pourra rester à cet endroit, alors que ce tronçon deviendra une voie de desserte de l’autoroute.

« On a eu la confirmation qu’elle n’allait pas déranger le tracé, on est contents qu’elle puisse rester là. Quand on passe à côté, on a une pensée pour Tommy. C’est sûr qu’on ne l’oublie pas en voyant cette croix-là », témoigne Sophie Brousseau, la cousine de Tommy.

« Les familles ont été informées que la croix allait être retirée. Ils pouvaient soit récupérer la croix ou demander au ministère d’en disposer », explique Sophie Gaudreault, du MTQ.

Pour l’instant, aucun monument à la mémoire de toutes les victimes de la route 185 n’est prévu. Le MTQ analysera cette possibilité, si des familles en font la demande.