/finance/homepage

Vol de données : «Nos systèmes sont très performants» affirme le PDG de Desjardins

TVA Nouvelles

Le président et chef de la direction chez Desjardins, Guy Cormier, a déclaré vendredi matin que la fuite des données annoncée en juin dernier était beaucoup plus importante et qu’elle touchait maintenant l’ensemble des clients particuliers, soit 4,4 millions de membres. Malgré tout, le PDG insiste, leurs systèmes de sécurité sont performants.

«La meilleure preuve, c’est qu’en dedans de 24 heures, quand on a été avisé par le Service de police de Laval qu’ils avaient en leur possession des renseignements, en dedans de 24 heures, on a été en mesure de trouver cet employé malveillant là», affirme M. Cormier.

«Je le rappelle, la fraude interne est la fraude la plus difficile à détecter dans une entreprise», insiste-t-il.

Le mouvement coopératif investit 70 millions $ chaque année en sécurité informatique en plus d’être en contact régulier avec l’ensemble de l’industrie pour connaître les dernières techniques des fraudeurs. En mai dernier, Desjardins mettait en place le «Projet blanc» qui limite davantage le nombre d’employés pouvant accéder à son entrepôt de données. Pour Guy Cormier, Desjardins est très proactif.

«Nous, il faut continuer à chaque mois, de continuer de rehausser nos mesures, d’améliorer nos façons de faire. C’est ça notre plan de match.»

Malgré le vol de données, le PDG affirme que les Québécois ont encore confiance envers le Mouvement Desjardins. Depuis le 20 juin, jour où la fuite fut annoncée, l’entreprise coopérative a vu une croissance de 13 000 nouveaux membres.

«Je crois que les gens sont fidèles. Je crois que les gens ont vu que le 20 juin, on a annoncé, on a été transparent. Le 15 juillet, on a annoncé de nouvelles protections. Encore aujourd’hui, on est transparent. [...] Je pense que les gens voient ce que fait Desjardins, portent leur jugement, mais nous, nos activités ont continué de progresser».

 

Voyez l’entrevue complète accordée à Pierre-Olivier Zappa dans la vidéo ci-dessus.