/regional/troisrivieres/mauricie

Une marche pour commémorer la disparition de Mélissa Blais

Agence QMI | TVA Nouvelles

Un poste de commandement de la Sûreté du Québec a été établi samedi à Louiseville, en Mauricie, dans le cadre d’une marche organisée par la famille de Mélissa Blais, disparue depuis deux ans jour pour jour.

À LIRE ÉGALEMENT

Deux ans sans nouvelle de Mélissa Blais

Les proches de cette mère de famille de Yamachiche espéraient ainsi récolter de nouveaux indices afin de faire avancer cette enquête non résolue.

«C’est difficile de garder toute la joie de vivre que Mélissa était capable de nous apporter parce qu’elle était la force de la famille. [...] On essaie de tenir le fort du mieux qu’on peut [...] et on reste forts et unis», a expliqué samedi la belle-soeur de Mélissa Blais, Sylvie René, les larmes aux yeux lors d’une entrevue à LCN.

Mme René dit tenter malgré tout de «garder la tête hors de l'eau» et de rester «forte» pour les enfants de sa belle-fille.

Mélissa Blais, a été aperçue pour la dernière fois le 2 novembre 2017 vers 2h du matin en sortant d’un bar de Louiseville. Son véhicule, une Toyota Corolla noire, n’a jamais été retrouvé non plus.

Quelques heures plus tôt, la femme de 34 ans avait quitté son domicile après une chicane de couple pour aller jouer au poker. Vers 23 h 45, elle avait texté son conjoint pour lui dire qu’elle avait gagné une centaine de dollars et qu’elle allait rentrer plus tard.

Durant l’enquête, son conjoint et le propriétaire du dernier bar où elle a été vue se sont soumis au polygraphe et l’ont passé tous deux avec succès.

 

Dans la même catégorie