/finance/homepage

La consommation d’électricité grimpe au Québec

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La vigueur de l'économie et l'alimentation de nouveaux marchés énergivores, incluant le secteur des centres de données, feront croître la demande en énergie au Québec au cours des prochaines années.

Selon le «Plan d'approvisionnement 2020-2029» dévoilé par Hydro-Québec Distribution vendredi dernier, le Québec consommera 12,5 TWh de plus en 2029, par rapport aux quelque 190 TWh que la province utilisera en 2020.

Cette hausse est surtout attribuable à la croissance économique et démographique (+7,8 TWh), malgré une importante réduction de la consommation de 5,4 TWH grâce à des mesures d'efficacité énergétique. Le développement des marchés comme ceux des centres de données, des crypto monnaies et de la production agricole en serres consommeront, eux, 3,7 TWh de plus à la fin de la période 2020-2029.

Notons que 1 TWh représente la consommation en énergie d'environ 54 000 ménages.

Par ailleurs, Hydro-Québec s'attend à ce que les besoins en puissance bondissent de 4000 MW, afin de faire face aux périodes de pointe, particulièrement par temps très froid en hiver.

«La somme des approvisionnements qui sont actuellement contractés par Hydro-Québec Distribution est suffisante pour répondre aux besoins [...].Sur un horizon de trois à cinq ans, toutefois, des appels d’offres pourraient être lancés si les prévisions se confirment», peut-on lire dans le rapport.

Hydro-Québec Distribution fournit l’électricité du bloc patrimonial qui n’inclut pas 40 TWh d’Hydro-Québec Production. Par conséquent, Hydro-Québec estime avoir assez d’électricité pour répondre à la demande québécoise ainsi que pour signer des contrats d’exportation.

Hydro-Québec a précisé que les appels d'offres doivent être lancés par Hydro-Québec Distribution au moins quatre ans avant la mise en service des installations de production électriques. Hydro-Québec Production pourrait alors «participer à un prochain appel d’offres en proposant l’énergie dont elle dispose. Ce pourrait également être l’occasion pour les propriétaires de parcs éoliens dont les contrats arriveront à échéance au cours des prochaines années de soumettre de nouveaux projets», a expliqué la société d'État.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.