/regional/troisrivieres/mauricie

Des commerces de la Mauricie ont dû se débrouiller sans électricité

Charel Traversy | TVA Nouvelles

De nombreux commerces en tous genres de la Mauricie ont dû faire preuve de débrouillardise et devront éponger d'importantes pertes en raison des pannes électriques qui ont affecté la région à la suite de la tempête de vendredi.

Entre autres, plusieurs pharmacies ont dû se débrouiller pour tenter de continuer à assurer un service minimal. «On centralisait les appels dans la succursale qui était ouverte. On avait quatre de nos cinq pharmacies fermées», a expliqué Marc Dontigny, propriétaire des Pharmacies Uniprix Marc Dontigny.

Plusieurs restaurateurs ont aussi dû faire face aux pannes, notamment pour sauver la nourriture entreposée dans les cuisines. Certains ont carrément transféré leurs stocks d'aliments périssables vers d'autres succursales qui étaient ouvertes et très fréquentées par des citoyens qui ne pouvaient cuisiner à la maison.

«On est toujours les premiers à manquer d'électricité et les derniers à revenir», a d'ailleurs remarqué Gilles Laroche, propriétaire de la Rôtisserie Pizzeria Royal.

À l'hôpital vétérinaire Trois-Rivières Ouest, les équipes se sont aussi organisées rapidement pour mettre au froid les vaccins et prendre soin des animaux.

Le centre d'hébergement de Trois-Rivières devait fermer ses portes lundi soir, alors que la situation rentrait peu à peu dans l'ordre. La Croix-Rouge devait ensuite s'occuper des citoyens dans le besoin.