/news/elections

Le Bloc abandonne ses procédures dans Hochelaga

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le Bloc québécois a lancé la serviette dans la circonscription d'Hochelaga, au vu du recomptage judiciaire qui se déroulait lundi.

«Après le dépouillement des boîtes de la journée, l’écart n’était pas suffisamment significatif pour poursuivre la procédure», a confirmé une porte-parole du parti, Carolane Landry, lundi soir.

Le Bloc québécois avait réclamé un recomptage dans cette circonscription remportée de justesse par la libérale Soraya Martinez Ferrada. Celle-ci s'était vue créditer d'une mince avance de 328 voix sur le candidat bloquiste Simon Marchand, selon les résultats disponibles sur le site d'Élections Canada.

Le Bloc avait affirmé avoir trouvé des «anomalies» dans les chiffres pour justifier sa demande de recomptage.

Un autre dépouillement judiciaire a été demandé par le Bloc québécois dans la circonscription de Québec, que le ministre libéral sortant Jean-Yves Duclos a conservée avec une maigre avance de 325 votes sur sa rivale bloquiste Christiane Gagnon.

Un seul autre recomptage a été réclamé au pays suite au scrutin du 21 octobre. Le Nouveau Parti démocratique espère faire renverser le verdict des citoyens de Port Moody-Coquitlam, en Colombie-Britannique, qui ont préféré la conservatrice Nelly Shin à la néo-démocrate Bonita Zarrillo par seulement 153 voix.