/regional/estduquebec/basstlaurent

Moins d'attente aux urgences dans le Bas-Saint-Laurent

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles

Les patients du Bas-Saint-Laurent attendent moins longtemps aux urgences qu'ailleurs au Québec. Une situation qui s’explique, entre autres, par l’accessibilité aux médecins de famille en région.

Selon les chiffres révélés par «Le Journal de Montréal», la durée moyenne d’un séjour à l’urgence est de six heures et 36 minutes au Bas-Saint-Laurent, alors qu’il s’élève, par exemple, à 19 heures et 45 minutes dans les Laurentides. La cible du ministère est autour de 12 heures.

Le réseau de la santé au Bas-Saint-Laurent explique cette bonne performance par le travail réalisé par les équipes sur le terrain au cours des dernières années. Bien que le volume de patients doive être pris en considération, des processus dans les établissements de santé ont été améliorés.

«On a travaillé avec les différents partenaires aussi dans l’établissement au niveau de l’imagerie médicale, au niveau des laboratoires, au niveau des unités de soins pour que l’ensemble de l’évaluation de quelqu’un qui se présente à l’urgence puisse être fait dans les meilleurs délais possibles et ça, ça fait en sorte que soit la personne reste moins longtemps sur civière parce qu’elle peut monter à l’étage quand elle a besoin d’être hospitalisé. Ou alors, on est en mesure de les retourner chez eux quand c’est approprié», a expliqué Dr Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Le réseau de la santé du Bas-Saint-Laurent compte continuer à travailler pour améliorer ses performances.

Des efforts seront déployés pour améliorer les soins à domicile et pour l’accessibilité à un médecin de famille dans certaines portions du territoire.

Dans la même catégorie