/regional/estduquebec/cotenord

Enquête sur la mort d’un bambin

Jean-François Racine | Agence QMI

blurry hospital corridor

kavzov - stock.adobe.com

Un coroner va mener une enquête sur la mort d’un bambin de deux ans, soigné à Fermont avant d’être transféré au CHUL, à Québec, le 5 octobre dernier.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord tente également d’éclaircir les circonstances du décès de l’enfant.

Dans une longue lettre publiée en ligne, mais retirée par la suite, les parents estiment que le délai de 12 heures pour transférer leur enfant en avion vers le CHUL a été trop long.

Malformation

Selon eux, l’autopsie aurait révélé une malformation aux intestins, un état qu’ils ignoraient jusqu’à ce moment.

Cette malformation aurait provoqué une complication grave.

«Je désire partager notre histoire car le décès de notre fils ne mérite pas de passer sous silence», a écrit la mère qui dénonce ce «drame injuste et inacceptable en 2019».

D’après la mère, l’enfant instable aurait obtenu son autorisation pour un transfert au CHUL vers 16 h 30, mais le départ en avion n’a eu lieu qu’à 0 h 30. La raison exacte n’est pas précisée.

Outre le temps de transfert, la mère souligne également le manque d’équipements dans le centre de santé situé à plus de 1000 kilomètres de Québec.

Un doute

La mère ignore toutefois si son garçon aurait pu être sauvé même avec des soins adéquats en région éloignée. Le doute subsiste dans son esprit.

«Il y aura toujours un si...», écrit-elle.

Les funérailles de l’enfant ont eu lieu le 15 octobre dernier à Chandler, en Gaspésie.

Il n’a pas été possible de joindre les parents. On ignore présentement si une poursuite civile sera déposée.