/finance/homepage

Les exportations canadiennes de porc et de boeuf vers la Chine vont reprendre

Agence QMI

La Chine recommencera à accepter les importations de bœuf et de porc canadiens, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau mardi.

«Merci à l’ambassadeur [Dominic] Barton et à l’industrie canadienne de la viande d’avoir contribué à rouvrir ce marché clé pour nos producteurs de viande et leurs familles», a dit M. Trudeau en annonçant la nouvelle sur Twitter.

La Chine a fermé son marché à toute importation canadienne de viande en juin dernier.

Pékin faisait valoir que certains certificats vétérinaires falsifiés avaient été découverts.

Déjà, en mai, la Chine avait commencé à suspendre ses importations de porc provenant de deux entreprises québécoises, soit une usine du géant Olymel et le producteur Drummond Export.

Le Conseil canadien de la viande s'est réjoui de la réouverture du marché chinois, mardi.

«Nous aimerions exprimer au gouvernement du Canada notre appréciation de tous les efforts déployés tant à Ottawa qu'à Pékin afin de travailler à trouver une résolution de cet enjeu", a réagi par communiqué le président de l'organisation, Chris White.