/news/law

Gilbert Rozon renonce à son enquête préliminaire

Michael Nguyen | Journal de Montréal

Chantal Poirier / JdeM

Gilbert Rozon renonce à son enquête préliminaire pour viol et il ira directement à procès, a-t-il annoncé ce matin lors d’une audience surprise au palais de justice de Montréal.

Le magnat de l’humour déchu n’était pourtant pas prévu pour venir à la cour aujourd’hui. Son prochain rendez-vous était plutôt à l’horaire la semaine prochaine, afin d’entendre la version de la femme qu’il aurait violée en 1980, à Saint-Sauveur, alors qu’il venait d’obtenir son diplôme en droit.

Il est également accusé d’attentat à la pudeur.

Selon les lois de l’époque, il risque la prison à vie s’il est déclaré coupable, mais il n’y a pas de peine minimum.

En plus de ces accusations, Rozon fait également face à une action collective de plus de 10 millions $, intentée par le collectif Les Courageuses, qui l’accuse d’être un « prédateur sexuel ».

Une partie des femmes ayant fondé ce groupe avaient aussi porté plainte à la police, mais après l’étude de leurs dossiers respectifs, la Couronne n’avait déposé aucune accusation.

Plus de détails à venir...

Dans la même catégorie