/news/culture

«Ce qui se passe en ce moment est fantastique!» - Bleu Jeans Bleu

Marie-Claude Doyle | Agence QMI

PHOTO COURTOISIE

Bleu Jeans Bleu a conquis le coeur du public avec ses vers d'oreille comiques. En l'espace de quelques mois, le groupe a connu toute une ascension et a gagné un Félix à l'ADISQ. Un succès qui arrive au bon moment aux yeux du chanteur, Claude Cobra.

Depuis quelques mois, Bleu Jeans Bleu fait des vagues avec sa ritournelle «Heille! Fais-tu frette? T’es-tu ben dans ton coton ouaté?» Le groupe, qui roule sa bosse depuis six ans, récolte en 2019 ce qu’il a semé depuis des années avec le succès de «Coton ouaté», dont le vidéoclip a été vu plus de trois millions de fois, et sa récente collaboration avec IGA pour la chanson «Oublie pas tes sacs». C’est l’agence publicitaire Sid Lee, qui travaille de pair avec la chaîne d’alimentation, qui les a approchés.

«La toune ¨Coton ouaté¨, qui a créé une forte réaction auprès des gens, a été la raison pour laquelle l’agence de publicité nous a demandé de faire la campagne d’IGA. Et là, ¨Oublie pas tes sacs¨ a aussi suscité une forte réaction. C’est vraiment cool. On ne sait jamais jusqu’où ça peut aller, mais je me rends compte qu’il y a deux mois, je n’étais vraiment pas conscient de la tournure qu’on était en train de prendre. Je ne sais pas quel sera mon discours dans deux mois, mais ce qui se passe en ce moment est fantastique», raconte le chanteur, Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra.

Bleu Jeans Bleu a d’ailleurs remporté le Félix pour Groupe de l’année au plus récent Gala de l’ADISQ. «On fait notre petite affaire depuis le début et ça va bien. Cette année, c’est comme si l’industrie venait nous dire: “Vous avez votre place dans les organisations plus grosses.” C’est le fun d’être reconnus!»

Du métier dans le corps

Le premier album de Bleu Jeans Bleu, «Haute couture», est sorti en 2013, mais c’est avec «Perfecto», lancé en janvier dernier et qui comprend l’extrait «Coton ouaté», que le groupe a été propulsé vers la gloire.

«Le premier album qu’on a fait est plus country et à force d’évoluer dans le projet, la direction musicale est devenue plus claire. Quand on a sorti cet album-là (¨Perfecto¨), je sentais qu’il pouvait faire un bout de chemin de plus. On s’est rendu compte qu’on n’était pas les seuls à trouver ça cool. Il y a eu la chanson ¨J’te gâte all-dressed¨ du premier album qui a beaucoup tourné à la radio dans le temps. Il y a eu des préambules à ce qui est en train d’arriver, ce qui nous protège peut-être d’être des ¨one hit wonders¨. Quelqu’un qui découvre le projet aujourd’hui à cause de ¨Coton ouaté¨ réalise qu’il nous avait déjà entendus et qu’il ne savait pas que c’était nous. Si c’était à refaire, je ne changerais rien, dans le sens que c’est probablement le meilleur ¨timing¨ pour avoir la réception qu’on a en ce moment. Le ¨band¨ est rodé, il y a des ¨tounes¨ en masse et le show est là. C’est un ¨band¨ qui roule sa bosse et qui a du métier dans le corps.»

Trouver sa marque

Les gars de Bleu Jeans Bleu ont trouvé leur marque de commerce non seulement dans leur look, caractérisé par leurs chapeaux et leurs jeans, mais aussi avec leurs personnages qui portent tous le nom d’une compagnie de jeans: Claude Cobra (Mathieu Lafontaine), Wayne Wrangler (François Lessard), Lou Lee (Mathieu Collette) et Jean Levis (Pierre-David Girard).

Pour la petite histoire, le chanteur est originaire de Victoriaville, et les musiciens, de la région de Québec et de Chicoutimi. Les gars, tous dans la mi-trentaine, se sont toutefois connus en faisant de la musique à Montréal. Deux d’entre eux, Jean Levis et Claude Cobra, sont parents. Ce dernier a un fils de deux ans, Théo. D’ici le printemps, Bleu Jeans Bleu lancera un nouvel extrait radio et s’apprête à faire sa rentrée montréalaise à guichets fermés ce samedi au Club Soda.

S’il n’est pas prévu que la chanson «Oublie pas tes sacs» se retrouve sur un album du groupe, le chanteur estime qu’elle pourrait fort bien être jouée en spectacle.