/regional/sherbrooke/estrie

Le Centre de valorisation de l'alimentation ouvre ses portes à Sherbrooke

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Les producteurs et les transformateurs alimentaires de l’Estrie peuvent maintenant compter sur une nouvelle infrastructure. Le Centre de valorisation de l’alimentation vient d’ouvrir ses portes à Sherbrooke et les entreprises qui y opèrent se disent déjà ravies.

En mettant en commun les locaux, l’équipement et surtout l’expertise, les PME réunies à l’intérieur du nouveau CVA peuvent maintenant viser plus haut.

«Pour vendre dans les épiceries, il faut respecter des conditions strictes qui nécessitent des investissements majeurs. En louant l’espace de cuisine certifiée ici, ça nous permet d’avoir accès à ce marché sans dépenser une fortune», a dit vendredi Charles Bélanger-Bertrand, copropriétaire du Restaurant fumoir smokehouse, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Le CVA loue des cuisines industrielles équipées à la fine pointe de la technologie, des espaces d’entreposage et même de la main d’œuvre aux petites entreprises de transformation locales.

«Nos cuisines sont louées à temps plein durant le jour et, dès lundi, nous ouvrons des plages horaires de soir pour répondre à la forte demande», a expliqué le propriétaire du CVA, Ashley Wallis. La construction de l’édifice et l’achat d’équipements ont nécessité des investissements de 6,5 millions $.

Victime d’un incendie il y a quelques semaines, Les plats de Charlotte ont pu reprendre rapidement la production en louant un espace au CVA.

«J’ai loué à court terme, mais je vais avoir de la difficulté à quitter parce que je ne pourrai jamais me payer des équipements aussi perfectionnés qu’ici, a indiqué la propriétaire, Lise Pressé. En plus, je peux m’approvisionner en légumes ici directement, sans frais de transport.»

De plus, la proximité et la collaboration des entreprises permettent de diminuer le gaspillage, comme l’a expliqué Ashley Wallis.

«Les pertes d’un producteur peuvent servir à un autre, et c’est juste de l’autre côté de la porte. Donc pas de transport, c’est bon pour l’environnement», a-t-il ajouté.