/news/politics

«Peut-être que la prochaine chanson sera écrite par les Cowboys Fringants»

TVA Nouvelles

Alors que la formation du cabinet de Justin Trudeau approche à grands pas, Mario Dumont s’interroge sur l’influence québécoise qu’on y retrouvera.

Selon l’animateur, il est normal que les députés du Québec réclament davantage de pouvoir au sein du gouvernement, puisque le Parti libéral est encore souvent perçu comme une machine gérée par «les gens de Toronto qui ne connaissent pas le français».

La saga de la controversée chanson de campagne «Une main haute» en est un exemple anodin, voire «symbolique», mais qui illustre bien la situation d'après Mario Dumont.

«Peut-être que la prochaine chanson des libéraux sera écrite par les Cowboys Fringants», avoue-t-il à la blague.

Justin Trudeau nommera-t-il un lieutenant québécois? Combien placera-t-il de ministres d'ici au sein de son cabinet? Les réponses viendront le 20 novembre.

Dans la même catégorie