/sports/homepage

Stupéfaction à Québec: les Carabins remportent la Coupe Dunsmore

Richard Boutin | Journal de Québec

Les Carabins de l’Université de Montréal ont remporté la Coupe Dunsmore pour la troisième fois de leur histoire en disposant du Rouge et Or de l’Université Laval par la marque de 25-10 dans un match disputé cet après-midi au PEPS devant 10 507 spectateurs.

À son troisième départ en carrière avec les Bleus, le transfert de McGill Frédéric Paquette-Perrault a connu tout un match pour propulser les Carabins à la Coupe Uteck où ils affronteront les Axemen d’Acadia, samedi prochain, à Wolfville. Ces derniers ont écarté les Gaiters de Bishop’s au pointage de 31-1. Pour les Mauves, il s’agissait d’une première participation à une finale de conférence depuis 1994 face à McGill.

Les Carabins freinent ainsi la séquence de trois Coupe Dunsmore consécutives du Rouge et Or. Les Bleus avaient aussi remporté la finale provinciale en 2014 et 2015 face à Laval au PEPS. Il s’agissait du 7e affrontement consécutif entre les deux grands rivaux lors de la rencontre ultime du RSEQ.

En retard 25-3 au 4e quart, le Rouge et Or a inscrit un touché et menaçait à la ligne de quatre verges avec moins de deux minutes, mais une passe trop longue à Douglas Surf Biron a mis fin aux espoirs de remontée.

Jeu truqué

Les Carabins ont amorcé la deuxième demie en force. Dès leur première série, Frédéric Paquette-Perrault a lancé une passe de 34 verges à Carl Chabot en territoire du Rouge et Or. Louis-Philippe Simoneau a réussi un placement de 33 verges.

Alors que le Rouge et Or connaissait sa meilleure série du match, le ciel leur est tombé sur la tête. Après deux réceptions, Marc-Antoine Pivin a échappé une passe qui aurait procuré un premier essai au 10 des Bleus.

En 3e essai, Laval a tenté un jeu truqué sur une tentative de placement. Alors que son receveur n’était pas libre, le demi de coin Zack Fitzgerald a lancé à contre courant en direction du botteur David Côté, mais le demi défensif Marc-Antoine Dequoy s’est interposé pour réussir une interception qu’il a ramenée sur 85 verges pour un touché pour porter la marque 25-3 puisque le converti a été raté.

Première demie

Après les deux premières séries où ils n’ont pas été en mesure d’obtenir un premier essai, les Carabins ont explosé. Après avoir converti un 3e essai au centre du terrain et complété deux passes profondément en territoire du Rouge et Or, Frédéric Paquette-Perrault a repéré Kevin Kaya fin seul dans la zone des buts sur une distance de 26 verges pour le touché.

Les Bleus ont poursuivi leur lancée sur la série suivante au début du 2e quart qui a pris fin sur une passe de dix verges au porteur de ballon Ryth-Jean Giraud qui était de retour au jeu après avoir raté la demi-finale contre McGill.

Après un dégagement bloqué par Jean-Philippe Lévesque qui plaçait les visiteurs en territoire lavallois, les Carabins ont dû se contenter d’un point. Même chose sur un placement raté de 32 verges de Louis-Philippe Simoneau qui s’est traduit par un simple.

David Côté a inscrit les seuls points du Rouge et Or à la faveur d’un placement de 36 verges. Il a raté une tentative de 44 verges sur le dernier jeu de la demie.

Paquette-Perrault a connu une excellente première demie. Le transfert de McGill a complété 14 de ses 18 passes pour 164 verges. Il a ajouté 36 verges en sept courses.