/regional/montreal/montreal

Une mère et sa fille de 8 ans perdent la vie dans un incendie

Agence QMI et TVA Nouvelles

 

Une mère de 40 ans et sa fille de 8 ans sont mortes tard vendredi soir dans l’incendie d’un logement de l’arrondissement de Lachine, à Montréal. Trois autres enfants de cette famille ont été blessés, dont une fillette de 4 ans qui luttait toujours pour sa vie, samedi soir.

Selon les autorités, le feu s’est déclaré vers 23 h au deuxième étage d’un immeuble comptant une cinquantaine de portes sur la rue Duff Court, à proximité de la rue Esther-Blondin.

Au total, cinq personnes ont été transportées à l’hôpital.

Les décès de la femme de 40 ans et de sa fille de 8 ans ont été constatés en centre hospitalier.

Une fillette de 4 ans se trouvait dans un état critique, en début de soirée, samedi.

Deux garçons de 13 ans, des jumeaux de cette famille, ont pour leur part subi des blessures mineures en sautant du deuxième étage pour échapper au brasier.

«Saute ou tu vas y rester»

Un voisin, Pierre Prégent, qui demeure dans un complexe résidentiel voisin, a été parmi les premiers à intervenir sur les lieux du drame.

«C'est moi qui ai entendu les premiers cris du deuxième châssis. [...] Je me suis rendu là et j'ai vu les deux jeunes dans le châssis, avec la boucane noire qui sortait de là-dedans», a-t-il raconté à la caméra de TVA Nouvelles.

«Ils essayaient, mais ils avaient trop peur pour sauter. Ils me disaient qu'ils avaient leur mère, leur père et leur sœur en arrière. J'ai fait le tour du bloc pour essayer de rentrer par la galerie, mais le feu sortait de quatre, cinq pieds, par le châssis. On est revenu en avant pour sauver aux moins les deux jeunes. Le premier, je lui ai dit: "saute ou tu vas y rester"», a-t-il poursuivi.

Article de fumeur en cause?

L’origine exacte de l’incendie est inconnue, mais le Service de police de la Ville de Montréal étudie l’hypothèse qu’un article de fumeur pourrait être à l’origine du drame. Une enquête a été ouverte.

Soulignons que les pompiers ont sonné une deuxième alarme dès leur arrivée. Les 70 pompiers présents ont maîtrisé l’incendie en environ 90 minutes.

Les résidents évacués ont pu rentrer à la maison dans les heures suivantes.