/sports/homepage

Le capitaine montre l’exemple

Agence QMI

Avec deux buts, le capitaine Shea Weber a mené sa troupe vers la victoire, samedi soir au Centre Bell, alors que le Canadien de Montréal s’est défait des Kings de Los Angeles par la marque de 3 à 2.

Comme il en a l’habitude, Weber a profité de l’avantage numérique pour inscrire ses deux buts. Avec maintenant 101 réalisations en de pareilles circonstances, l’arrière format géant a devancé Mathieu Schneider au 11e rang de l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH), pour le nombre de buts avec l’avantage d’un homme par un défenseur. Il ne lui en manque qu’un pour rejoindre Sergei Gonchar, qui complète le top 10.

Le capitaine du CH a amorcé une poussée de trois buts dès le premier engagement. Marquant à 10 min 13 s du premier vingt, il a été suivi 15 secondes plus tard par le premier filet de la campagne de Nate Thompson, qui a d’ailleurs puni son ancienne équipe.

Weber a ajouté son deuxième en avantage numérique quelques minutes plus tard. Le Québécois Jonathan Drouin a aussi profité de l’occasion pour récolter deux mentions d’aide. Le défenseur a bien failli compléter son tour du chapeau sur le jeu de puissance en fin de deuxième, mais son tir a raté de peu la cage d’un Jonathan Quick peu solide sur ses assises.

Les Kings y ont cru

Quick y a été d’une rare performance rassurante devant la cage des Kings. Le gardien américain ne compte que deux gains en 11 rencontres en 2019-2020, mais n’a pas ménagé les efforts devant son filet, repoussant 34 des 37 lancers de l’équipe locale, dont plusieurs de façon spectaculaire.

Le capitaine Anze Kopitar et le joueur de première année Blake Lizotte ont réduit l’écart respectivement lors de la deuxième et la troisième période. Pour Lizotte, il s’agit d’un premier but en carrière dans le circuit Bettman.

En fin de rencontre, Kopitar et sa troupe ont attaqué le filet de Carey Price sans relâche, mais le gardien a tenu bon devant les six patineurs adverses. Le portier du Bleu-Blanc-Rouge a terminé la partie avec 31 arrêts.

Des pénalités à profusion

Lors de cette partie, les Kings ont pigé une carte dans le jeu du Tricolore en écopant de pénalités mineures à répétition. Comme pour les hommes de Claude Julien à Philadelphie et à Dallas, l’indiscipline a coûté cher à Los Angeles.

Les visiteurs ont exploré le cachot du Centre Bell six fois et ont accordé deux buts avec un homme en moins.

Les Kings croupissent toujours à la dernière place de l’Association de l’Ouest en vertu de leur fiche de 5-11-1, bonne pour seulement 11 points.

Le prochain match du Canadien aura lieu mardi prochain. Les Blue Jackets seront les visiteurs dans la métropole.