/news/currentevents

Les policiers arrêtent le «suspect dangereux» à Québec

Arnaud Koenig-Soutière et Dominique Lelièvre | Journal de Québec

Gracieuseté SPVQ

La police de Québec a mis le grappin sur un présumé voleur considéré armé et «dangereux» qui aurait commis au moins six vols en l’espace d’à peine 24 heures.

Nassim Saad, 20 ans, était recherché depuis vendredi par les policiers. Il a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi, vers 4 h 30, à la suite d’une chasse à l’homme d’une journée.

Dans un communiqué portant la mention «urgent», le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) demandait l’aide du public pour localiser rapidement le suspect, qui est connu des milieux policiers.

Il était alors soupçonné d’être l’auteur de quatre vols. La police a ensuite révélé que deux commerces supplémentaires en auraient aussi été victimes, pour un total de six.

Il s’agit de dépanneurs, notamment sous la bannière Couche-Tard, d’un bar et d’un restaurant Subway dans les secteurs de Vanier et de Limoilou.

À cinq occasions, il y aurait eu usage de la force ou de la menace. «Lors de ces vols qualifiés, le suspect était armé d'un couteau et il a réussi à s'emparer de l'argent des tiroirs-caisses ainsi que de cartouches de cigarettes», a précisé le porte-parole du SPVQ, David Poitras. Personne n’a été blessé.

Risque de récidive

Il est inhabituel que le SPVQ diffuse si promptement la photographie et la description d’un suspect après la perpétration d’un délit. Généralement, les enquêteurs tentent de le localiser par d’autres moyens.

Les policiers ont notamment ratissé, sans succès, le site du domaine Maizerets, ainsi que le secteur de Place Fleur de Lys, vendredi soir.

«Étant donné le risque de récidive très élevé qu’il représente, pour les citoyens, on se doit d’utiliser tous les moyens nécessaires pour localiser rapidement l’individu et procéder à son arrestation», a expliqué David Poitras.

Bien garni

Saad a déjà une feuille de route criminelle garnie. L’homme de 20 ans a notamment été condamné à 37 jours de prison en mai 2018 pour une affaire de vol.

Il a aussi été déclaré coupable de méfait, de bris de condition, d’entrave et de fabrication de preuve au fil des dernières années.

Le SPVQ n’a pas dévoilé la valeur des sommes dérobées.

Retour sur les six vols

7 novembre

1 | 16 h 30 : 513, avenue Plante, DÉPANNEUR (simple vol sans usage de la force)

2 | 19 h 15 : 111, rue Beaucage, DÉPANNEUR (vol qualifié)

8 novembre

3 | 0 h 45 : 2485, boulevard Sainte-Anne, BAR (vol qualifié)

4 | 6 h 30 : 1655, avenue d’Estimauville, DÉPANNEUR (vol qualifié)

5 | 8 h 46 : 3240, 1re Avenue, DÉPANNEUR (vol qualifié)

6 | 10 h 30 : 1790, 1re Avenue, SUBWAY (vol qualifié)