/news/world

Une fête de dévoilement du sexe d'un bébé se termine avec un écrasement d'avion

Agence QMI

Turkey Volunteer Fire Department and EMS

Une fête de dévoilement du sexe d'un bébé a pris une tournure dramatique, en septembre dernier, lorsqu'un avion mandaté pour l'occasion est allé s'écraser après avoir largué un peu plus de 1300 litres d'eau rose.

Dans un rapport d'enquête dévoilé vendredi, le bureau national de la sécurité des transports des États-Unis a expliqué qu'un pilote effectuait un passage à basse altitude à bord d'un avion d'épandage pour larguer l'eau colorée au-dessus d'un champ de Turkey, au Texas, afin de dévoiler le sexe de l'enfant attendu.

«L'avion a "trop ralenti", a décroché, a subi un impact avec le sol et a culbuté», a détaillé l'organisme gouvernemental, en relatant les explications du pilote.

Des photos partagées par le service d'incendie de Turkey, dans la foulée de l'écrasement au début septembre, montrent les lourds dégâts subis par l'appareil, qui s'est écrasé dans un champ.

Malgré tout, les deux personnes à bord ont survécu, ne subissant que des blessures qui ne mettaient pas leur vie en danger.

Les fêtes visant à révéler le sexe d'un enfant à naître, de plus en plus populaires au sud de la frontière, entraînent aussi une certaine course aux idées spectaculaires, alimentée par les images diffusées sur les réseaux sociaux.

Le mois dernier, une femme de 56 ans a perdu la vie en Iowa lorsqu'un dispositif devant éclater pour projeter une poudre colorée a plutôt explosé si violemment que les débris ont atteint les invités, tuant la victime.

En 2017, une autre révélation de sexe d'un bébé avait mal viré en Arizona, lorsqu'un agent de patrouille frontalière avait tiré sur un engin explosif contenant une poudre bleue, provoquant un immense brasier. Les pompiers avaient eu besoin d'une semaine pour maîtriser le feu de broussailles, qui avait ravagé plus de 18 000 hectares de terrain, faisant plus de 8 millions $ US (10,5 millions $ CAN) en dommages.