/finance/homepage

Le bon moment pour acheter un chalet?

TVA Nouvelles

Avec la saison de ski qui approche, est-ce le bon moment d’acheter un chalet au pied de la montagne, ou vaut-il mieux attendre l’arrivée de l’été pour dénicher une bonne affaire ?

Selon Ghislain Larochelle, chroniqueur en immobilier, l’automne et l’hiver sont les périodes de l’année où les prix sont les meilleurs. Il explique: «Beaucoup de propriétaires de chalets ne souhaitent pas chauffer tout l’hiver. Il y a donc présentement plusieurs vendeurs motivés qui vendent à bon prix.»

De plus, Ghislain Larochelle affirme qu’il est tout à fait possible de réaliser un bon investissement en achetant un chalet. Il cite le prix médian des résidences secondaires au Québec, qui a bondi de 31 % depuis 2011.

Il met toutefois en garde face à toutes les dépenses d’entretien qui vont de soi avec la possession d’un chalet. Il faut également considérer le montant de la mise de fonds, qui sera de 20 % du prix d’achat si le prêt ne peut pas être assuré par la SCHL.

Selon notre chroniqueur, une bonne manière de rentabiliser ce genre d’investissement est d’en faire la location à court terme. Il faut toutefois être bien au fait des règlements municipaux à cet effet, puisque ce type de location est interdite à certains endroits. De plus, les chalets présentant la meilleure rentabilité sont ceux dont l’accès est possible quatre saisons par année.

Le chiffre de la semaine

11 %

Depuis 2008, selon les données publiées par le Ministère québécois des Affaires municipales et Habitation, le nombre de chalets 3 saisons a reculé de 11 % au Québec. La province comptait 158 611 résidences secondaires en 2008, contre 141 875 en 2019. Ce changement est attribuable aux Baby Boomer qui vendent leur vieux chalet et qui se font démolir ou convertir en chalet 4 saisons. Selon Ghislain Larochelle, une chute de l’offre affectera les prix à la hausse dans les prochaines années.