/news/world

Un rare phénomène astronomique dans le ciel

TVA Nouvelles

Dès 7h15 lundi, la plus petite planète du système solaire et la plus près de notre étoile, Mercure, a fait un passage entre la Terre et le Soleil. Ce transit n’est pas perceptible à l’œil nu et il doit être observé à l’aide d’un appareil optique adapté.

Tout comme pendant une éclipse, les observateurs doivent utiliser un filtre solaire pour éviter les lésions oculaires.

Le phénomène, qui survient 13 fois en 100 ans, s’est déroulé sur une période de cinq heures.

Les passionnés d’astronomie pouvaient se rendre au Planétarium de Montréal où des télescopes avaient été installés. Ceux-ci grossissaient Mercure de 50 à 100 fois.

Le passage de Mercure devant le Soleil a été observé pour la première fois 1631. Elle a notamment permis de mieux comprendre la mécanique céleste.

Vous n’avez pu observer le ciel ou le temps était trop nuageux? Pas de panique! Vous aurez l’occasion de revoir le phénomène le 7 mai... 2049.