/regional/saguenay

156 heures d’attente pour avoir la meilleure place

TVA Nouvelles

Les amateurs de pêche blanche sont de vrais mordus. On en a un bel exemple avec Jean-Paul Desbiens qui attend à l'extérieur depuis samedi soir pour être certain d'avoir le meilleur emplacement pour sa saison de pêche blanche.

Attendre aussi longtemps pour s'assurer d'avoir le meilleur endroit pour pêcher sur les glaces ne fait pas peur à l'homme de 82 ans.

«À l’endroit où j’étais l’an passé, l’éperlan mordait pas mal et j’en ai pris 4000», explique-t-il.

Il est débarqué à La Baie samedi soir à 21 heures, soit 156 heures avant la prévente des emplacements des deux villages sur glace. La saison dernière aussi Jean-Paul Desbiens était arrivé le premier, mais pas aussi tôt que cette année.

Le mordu de pêche n'attendra pas seul longtemps. Ses amis viendront le rejoindre dans les prochains jours.

«Je ne suis pas surpris que M. Desbiens soit le premier. Je suis tout de même surpris qu’il soit là depuis samedi soir. C’est vraiment un nouveau record. L’an passé, les premiers étaient arrivés le mardi», indique Marc-André Galbrand, directeur général chez Contact Nature.

Pour ceux qui n'ont pas la patience de M. Desbiens, il est suggéré d'arriver tôt samedi matin pour réserver un emplacement au village sur place de l'Anse-à-Benjamin. Dimanche ce sera au tour de Grande-Baie. Les pêcheurs pourront ensuite réserver leur place via Internet.

D'après les informations de Kate Tremblay.