/news/culture

Des tableaux québécois vendus à fort prix aux enchères

Agence QMI

Les tableaux de trois peintres québécois de renom ont été vendus aux enchères pour d’importants montants à Montréal, dimanche.

«Les deux cavaliers», peint en 1972 par Jean Paul Lemieux, a été acheté pour 1,68 million $, a annoncé lundi BYDealers, l’entreprise chargée des enchères. Elle affirme qu’il s’agit du troisième montant le plus élevé jamais versé pour une œuvre de cet artiste québécois mort en 1990 dans le cadre d’un encan.

Par ailleurs, l’œuvre «Adagio des pays vastes» de Jean McEwen (1923-1999) a trouvé preneur pour 156 000 $. Il s’agit d’un «nouveau record canadien», selon BYDealers, pour cet artiste montréalais qui a réalisé ce tableau en 1973.

Finalement, une toile de Marcelle Ferron (1924-2001) datant de 1956 a fracassé les estimations de l’encanteur. Évalué entre 50 000 $ et 70 000 $, «Sans titre» a changé de main pour la somme de 240 000 $.

La maison d’enchères BYDealers dit avoir fracassé son record pour l’ensemble de son encan de dimanche qui comprenait des œuvres d'art d’après-guerre et contemporain : plus de 3,2 millions $ ont été récoltés en recettes.