/news/politics

La Fédération des femmes du Québec en appelle au port du voile en plus du coton ouaté

Charles Lecavalier | Journal de Québec

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

La fédération des femmes du Québec en appelle au port du voile en plus du coton ouaté, en appui à Catherine Dorion et aux femmes visées par la loi 21.

«Le coton ouaté c’est cute.... mais le voile c’est vraiment badass. Mardi prochain, portez le voile», a lancé la présidente de l’organisme, Gabrielle Bouchard sur les médias sociaux.

Mme Bouchard veut bonifier l’évènement «Mon coton ouaté, mon choix» pour soutenir la députée de Québec solidaire Catherine Dorion dans ses choix vestimentaires.

La FFQ estime qu’il y a une solidarité à géométrie variable entre la levée de boucliers contre les critiques à l’endroit de Catherine Dorion et son habillement, et le «silence entourant le contrôle du corps des femmes musulmanes» de la loi 21.

«L’idée ne vient pas directement de la fédération, mais ce sont des femmes qui sont membres avec qui on travaille et qui ont montré l’incongruité entre l’appui à Catherine Dorion, et le fait qu’on a été collectivement plutôt silencieuses avec le contrôle des corps des femmes avec la loi 21», a expliqué Mme Bouchard en entrevue avec le Journal.

Elle encourage les citoyens à participer à l’évènement Mon voile, mon choix, soit en portant le voile en plus du coton ouaté, un «geste confrontant», ou en y épinglant un macaron contre la loi 21.

 

La semaine dernière, certains députés se sont plaints au président de l’Assemblée nationale du coton ouaté que portait Mme Dorion. Le leader de Québec solidaire en a alors fait part à la députée de Taschereau.

«Elle a préféré quitter», a relaté M. Nadeau-Dubois, en expliquant qu’elle voulait ainsi éviter que l’affaire prenne des «proportions ridicules».

La FFQ n’est pas entrée en communication avec Québec solidaire, mais espère qu’ils entendront son message.

«On n’a pas contacté QS pour avoir leur appui, on sait que des membres de la fédération qui sont à Québec solidaire. On est pas mal sûr que les messages vont se passer», a-t-elle dit.

Dans la même catégorie