/news/law

Le propriétaire des chiens qui ont attaqué une joggeuse officiellement accusé

Alex Drouin et Jean-Francois Desbiens | Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Le propriétaire des trois chiens qui ont sauvagement attaqué une joggeuse à Potton au printemps dernier a été officiellement accusé, lundi, de négligence criminelle ayant causé des lésions au palais de justice de Granby.

Pour sa comparution, l’homme de 59 ans n’était pas présent au palais de justice et était représenté par son avocate de l’aide juridique, Me Geneviève Cardin.

« C’est un dossier d’envergure (...) et la défense doit prendre connaissance de la preuve qui va s’avérer assez volumineuse », a indiqué la procureure Laurence Bélanger dans le dossier d’Alan Barnes.

Les trois chiens de Barnes ont attaqué violemment Dominique Alain le 29 mars dernier lorsque cette dernière faisait son jogging près de la résidence du quinquagénaire.

La femme qui avait 55 ans lors des événements a subi de graves blessures ainsi que plusieurs opérations. Elle s'est dit soulagée de cette étape qu'elle considère importante et nécessaire.

«Il faut responsabiliser les propriétaires de chiens qui sont réputés pour être agressifs et dangereux» a-t-elle mentionné à TVA Nouvelles au bout du fil.

Alan Barnes n'est que le deuxième, peut-être le troisième propriétaire de chiens du Québec, à être accusé de négligence criminelle.

La poursuite pense qu'il est raisonnable de croire à son éventuelle condamnation, l'accusé aurait agi de façon insouciante, connaissant les comportements agressifs et dangereux de ses trois molosses.

Le locataire de la maison du chemin de l'aéroport où habitait l'accusé lors des événements nous a dit que M. Barnes a déménagé il y a un mois. Il habiterait la région de Waterloo selon M. Lallier à qui nous avons parlé au téléphone.

Barnes doit revenir en cour le 20 janvier et la peine maximum pour une négligence criminelle est de 10 ans.

 

Dans la même catégorie