/news/politics

Legault réitère sa confiance envers le ministre Jolin-Barrette

Agence QMI

Le premier ministre, François Legault, a réitéré lundi sa confiance envers son ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, à la suite du recul de son gouvernement concernant la réforme du Programme expérience Québec (PEQ).

«Oui», a simplement répondu le chef de la Coalition avenir Québec lorsque questionné par TVA Nouvelles à savoir s’il avait toujours confiance en Simon-Jolin Barrette.

Le gouvernement Legault a décidé, vendredi soir, de reporter sa controversée réforme du PEQ décriée par des acteurs du milieu de l’éducation, du monde des affaires et des étudiants et diplômés étrangers.

Plus tôt dans la journée, M. Legault avait été forcé d’admettre que le ministre de l’Immigration avait utilisé une liste de pénurie «faite il y a deux ans» pour établir ses nouveaux critères controversés, comme le révélait le «Journal de Montréal» la semaine dernière.

En pleine pénurie de main-d’œuvre, ces nouvelles règles limitaient de façon importante le nombre d’étudiants et d’employés admis au Québec, selon plusieurs groupes dont le Conseil du patronat du Québec (CPQ), les Manufacturiers et exportateurs du Québec et les établissements d’enseignement.

Le gouvernement Legault avait déjà reculé en annonçant une «clause grand-père», non prévue à l’origine, pour répondre aux critiques qui fusaient de toute part, avant de finalement tout mettre sur la glace.