/news/society

Coup de pouce aux parents d’un enfant handicapé

TVA Nouvelles

Le gouvernement Legault a annoncé la bonification de l'allocation directe chèque emploi-service en soutien à domicile.

Cette mesure vise à accorder un répit aux proches des enfants handicapés. Trouver du personnel pour accomplir des tâches n’est toutefois pas toujours facile.

À preuve, seulement 6 067 des 78 549 usagers en soins à domicile utilisent le chèque. L’élargissement du programme permettra aux usagers d'engager des gens de leur famille afin de dispenser des services de soutien à domicile.

«C’est une très bonne nouvelle. Il avait promis qu’il allait tout faire pour ouvrir le programme aux membres de la famille donc il a livré la marchandise là-dessus. C’est excellent, on est très content. Par contre, on a un petit problème avec le critère de l’adresse parce qu’il y a des proches qui demeurent à la même adresse», explique Marie-France Beaudry de Parents pour toujours.

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, soutient toutefois que le critère de l’adresse est nécessaire.

«La mission de notre ministère est vraiment de donner du répit aux parents. Donc, on veut que les parents eux-mêmes se reposent. Dans des conditions exceptionnelles, on a même accepté d’étendre à des parents sous le même toit, par exemple si les grands-parents sont sous le même toit ou si la fratrie est sous le même toit, mais ça c’est exceptionnel.»