/finance/homepage

Des sièges de D-Box pour l’entraînement de pilotes américains

Agence QMI

Capture d'écran D-Box

Des sièges fabriqués par la compagnie québécoise D-Box seront installés dans 31 simulateurs de vol d’hélicoptère à la base américaine de Fort Rucker en Alabama.

L’entreprise montréalaise a annoncé mardi que ses sièges allaient faire partie des simulateurs fournis par la compagnie australienne Ryan Aerospace, ainsi que l’américaine Precision Flight Controls.

«Nous sommes honorés de la confiance qu’elles accordent à notre technologie de mouvement haute-fidélité et sommes fiers de pouvoir participer à leur programme rehaussant le standard en matière de simulation de vol d’hélicoptère abordable; programme qui s’incarne dans le système Helimod Mark III», a déclaré Claude Mc Master, président et chef de la direction de D-Box, par communiqué.

Les sièges de cette compagnie bougent et vibrent pour simuler la réalité, afin de «créer une similarité remarquable entre ce que le stagiaire voit et son système sensoriel».

La valeur de ce contrat n’a pas été précisée par D-Box.