/news/politics

Don Cherry aurait dû être congédié «bien avant», croit François Legault

Patrick Bellerose | Journal de Montréal

Le controversé commentateur Don Cherry aurait dû être mis à la porte «bien avant», pour ses propos sur les joueurs de hockey francophones, affirme le premier ministre François Legault.

«Je suis très content du départ de Don Cherry», a déclaré M. Legault mardi matin, peu avant la période de questions au Salon bleu.

Grand amateur de hockey, le premier ministre caquiste a rappelé les propos passés de l’analyste lors de son segment «Coach's Corner» de Hockey Night in Canada. «On se souviendra que c’est le même gars qui a dit que les francophones, au hockey, étaient des peureux, parce que les joueurs de hockey portaient plus souvent des visières quand ils étaient francophones. Moi, je n’ai jamais digéré ça», dit François Legault.

Figure très connue au Canada anglais, Don Cherry a perdu son poste de commentateur au réseau Sportsnet cette semaine après avoir critiqué les immigrants qui, selon lui, portent moins souvent le coquelicot à la boutonnière en l’honneur des anciens combattants.

«Vous qui venez ici, vous aimez notre manière de vivre, notre lait, notre miel. [...] Vous pourriez au moins payer quelques dollars pour acheter des coquelicots ou quelque chose du genre», a déclaré l’homme de 85 ans. «Ces hommes ont payé pour le mode de vie que vous appréciez au Canada.»

«Ce n’est pas plus acceptable ce qu’il a dit sur les immigrants, a ajouté le premier ministre Legault. Mais, encore une fois, ce qu’il a dit sur les francophones, que c’était juste les joueurs de hockey francophones qui consommaient de la drogue... toutes sortes de niaiseries comme ça qu’il a dites... C’est une bonne affaire.»

 

Dans la même catégorie