/news/society

Les policiers et les ambulanciers bien chaussés

Frédérique Giguère

 - Journal de Montreal

trace de pneu sur la neige

Adobe Stock

Prêcher par l’exemple; c’est le mot d’ordre que se sont donné encore cette année tous les services d’urgence de la grande région de Montréal en installant leurs pneus d’hiver tôt.

Dans la majorité des cas, les policiers, pompiers et ambulanciers de Montréal, de Longueuil et de Laval ont entamé le processus dès le début d’octobre afin d’être prêts en cas de tempête de neige hâtive.

Du côté de la Sûreté du Québec (SQ), le processus a débuté il y a déjà plusieurs semaines, mais considérant l’importante flotte, il est possible qu’il reste encore une poignée de véhicules avec des pneus d’été. Ceux-ci n’étaient toutefois pas censés être sur la route mardi.

«Le patrouilleur a la responsabilité de faire son inspection avant le départ pour s’assurer qu’il a non seulement des pneus adaptés, mais l’équipement d’urgence nécessaire», indique la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la SQ.

Au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), 90% de la flotte de véhicules est prête. L’installation devrait être terminée d’ici la fin de la semaine, assure le SPVM. Celle-ci a d’ailleurs été devancée de 15 jours cette année en raison de la nouvelle réglementation qui exige désormais que tous les véhicules d’urgence et de promenade circulent avec des pneus d’hiver dès le 1er décembre.

Véhicules lourds

Les ambulances et les camions de pompiers se trouvent toutefois dans une autre catégorie, soit celle des véhicules lourds. Autrement dit, la majorité d’entre eux est chaussée de pneus adaptés à toutes les saisons et n’a pas besoin d’un changement à l’automne et au printemps.

Il s’agit de pneus traction, «dont la composition de la gomme fait en sorte que ces pneus offrent une bonne adhérence sur les surfaces glacées et une bonne traction dans la neige», assure le ministère des Transports.

Comme le devancement de la date limite pour l’installation des pneus d’hiver a été annoncé il y a déjà plus d’un an et demi, il n’y aura aucune période de grâce pour les automobilistes pris en défaut, assure la Société d’assurance automobile du Québec.

Constats d’infraction donnés par la SQ pour des pneus non adaptés

2016 : 253

2017 : 205

2018 : 207

Montant du constat entre 200 $ et 300 $

Dans la même catégorie