/regional/quebec/quebec

Crampons obligatoires pour les employés du CIUSSS

Geneviève Lajoie | Journal de Québec  

Les crampons seront obligatoires cet hiver pour des employés du CIUSSS de la Capitale-Nationale, question de réduire les chutes et d’éviter les absences prolongées au travail.

La direction a pris les grands moyens pour prévenir les blessures liées aux conditions hivernales au sein de son personnel. Les semelles antidérapantes pour la glace seront imposées cette année pour certains employés.

«Les personnes exposées au risque de chute devront LES PORTER OBLIGATOIREMENT, alors que pour celles dont les déplacements sont moins fréquents, mais dont le stationnement au travail est particulièrement à risque, les crampons seront fournis sur une base volontaire, mais fortement recommandés », stipule une note interne obtenue par notre Bureau parlementaire.

Les employés qui doivent se déplacer dans le cadre de leur travail ou qui effectuent des tâches à l’extérieur devront donc être chaussés de semelles antidérapantes jusqu’à la fonte des neiges, selon les conditions climatiques.

Plus de 350 chutes en 2018

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale estime que cet investissement d’un peu plus de 100 000 $ en vaut la chandelle.

Année après année, de nombreux employés sont victimes de chutes durant leurs déplacements et dans les stationnements des installations du CIUSSS, précise la porte-parole, Mélanie Otis.

« Plusieurs de ces chutes causent des blessures importantes aux personnes qui en sont victimes (traumatismes crâniens, fractures, etc.). En 2018, il y a eu plus de 350 chutes sur la glace au CIUSSS de la Capitale-Nationale, dont plusieurs blessures importantes », insiste-t-elle.

Mme Otis ajoute qu’un processus d’appel d’offres a été réalisé pour le choix des fournisseurs de crampons.

Et si le projet-pilote de cette année est concluant, les semelles antidérapantes seront obligatoires ou fortement recommandées pour les quelque 18 000 travailleurs du CIUSSS à compter de l’an prochain, signale la porte-parole.

«Jusqu’à maintenant, la mesure est fort populaire auprès des employés visés, qui commandent leurs crampons en grand nombre. Il y a trois modèles de crampons disponibles, dont le modèle GEROLINE K1MID et le modèle Semelle à traction tout usage de marque Korkers.»

 

Pas de police des crampons

Il n’y aura pas de police des crampons au CIUSSS de la Capitale-Nationale pour s’assurer que les employés respectent le port obligatoire des semelles antidérapantes durant l’hiver.

Les récalcitrants ne seront pas sanctionnés.  «On est vraiment dans une démarche de prévention et d’éducation. Bien qu’il s’agisse d’un équipement de protection individuelle et qu’à partir du moment où il est requis nous nous attendons à ce qu’il soit porté, nous n’entrevoyons pas d’imposer des mesures de réprimandes», a fait savoir mercredi la porte-parole du CIUSSS, Mélanie Otis.

La direction a pris les grands moyens pour prévenir les blessures liées aux conditions hivernales au sein de son personnel. Les crampons pour la glace seront obligatoires cette année pour les employés qui sont appelés à se déplacer ou qui effectuent des tâches à l’extérieur, a révélé Le Journal.

«Beaucoup de glace»

La ministre Danielle McCann a salué l’initiative visant à éviter les absences prolongées des travailleurs. «On le sait que [lors de] nos hivers québécois, maintenant, il y a beaucoup de glace», a-t-elle soutenu mercredi, à l’entrée de la réunion quotidienne des élus caquistes à l’Assemblée nationale. 

«[Ils ont] décidé de faire quelque chose d’intéressant, je pense, pour protéger [les employés]. C’est une mesure très simple les crampons sur les bottes et ça protège, alors moi, je salue cette initiative. C’est un genre de projet vitrine et toute mesure de précaution, de prévention pour nos employés est très bonne», a-t-elle insisté.