/finance/homepage

Les boutiques Bouclair se mettent à l’abri des créanciers

TVA Nouvelles

La chaîne de 102 boutiques de décoration intérieure Bouclair vivent actuellement des difficultés financières, la forçant ainsi à se placer sous la Loi de la protection de la faillite.

La concurrence créée par les nombreux commerces en ligne, comme Wayfair, Amazon, Walmart ou Marshalls, pour ne nommer que ceux-là, bouscule largement le marché des boutiques qui ont pignon sur rue.

En se mettant à l’abri des créanciers, les boutiques Bouclair pourront se libérer de leurs baux commerciaux, comme l’explique Philippe Bertrand, spécialiste en marketing numérique.

«En se mettant dans le processus, ils peuvent casser leur bail de tous les magasins qui ne fonctionnent pas. Et bien entendu, après que ce nettoyage est fait, ils peuvent racheter l'entreprise dans une entreprise nouvellement créée sans dettes» explique-t-il à la caméra de TVA Nouvelles.

L’actuel PDG de Bouclair, Peter Goldberg, souhaite racheter son entreprise avec un groupe d’investisseurs canadiens, maintenant ainsi 60 succursales en plus de garder le siège social de l’entreprise à Pointe-Claire.

D’après Philippe Bertrand, le détaillant prévoit transformer leurs boutiques en centre de distribution. De cette manière, les ventes s’effectuent en ligne et le ramassage des items se fait en magasin.

La chaîne a également annoncé son intention de convertir en boutiques immersives 24 de ses 102 magasins au cours des deux prochaines années, comme elle l’a déjà fait dans une boutique du DIX30, sur la Rive-Sud de Montréal.

Selon le professeur en marketing à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, Benoit Dugay, il faut donner une raison aux clients de se déplacer en magasin.

«Il faut offrir quelque chose d’autre. C’est ce qu’on appelle la commercialisation immersive ou le marketing expérientiel, comme je l’appelle» explique M. Duguay.

Pour le moment, impossible de savoir ce qui arrivera aux 1 200 employés de la chaîne. Bouclair n’a pas répondu aux appels de TVA Nouvelles.

-Avec les informations de Richard Olivier.