/news/politics

Louise Beaudoin s'est déjà fait refuser l’accès au Salon bleu pour son habillement

Raphaël Lavoie et Agence QMI

ARG-PROPOSITIONS-REMI

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

 Bien qu’elle fasse la manchette depuis plusieurs jours, il n’y aurait pas que Catherine Dorion qui aurait vécu des péripéties à l’Assemblée nationale en raison d’un morceau de vêtement.   

 • À lire aussi: QS et habillement : «ils niaisent tout le monde» 

 • À lire aussi: Qu’est-ce qu’une tenue de ville, monsieur le président?  

 • À lire aussi: Le faux combat du coton ouaté ou vive mes talons aiguilles! 

 Reçue à l’émission Là-haut sur la colline, l’ancienne députée péquiste Danielle Doyer a ainsi raconté qu'une autre politicienne québécoise, Louise Beaudoin, se serait déjà vu refuser l'accès au Salon bleu à cause de son habillement.  

  •  ÉCOUTEZ l'entrevue de Danielle Doyer à QUB Radio:   

 Mme Doyer s’est rappelée que son ex-collègue Louise Beaudoin, dans les années 1990, n’avait pu siéger en Chambre lors d’une période de questions puisqu’elle portait une veste de jeans par-dessus une «belle robe».    

 «Le président lui a dit qu’elle ne pouvait pas entrer en chambre avec ça. Donc, elle a dû sortir et on lui a trouvé un petit veston chic pour qu’elle puisse entrer», s’est remémorée l’ancienne députée de Matapédia à QUB radio. 

 «Nous sommes les représentants de nos citoyens» 

 Appelé à commenter le dossier de la députée Catherine Dorion, l’ex-péquiste a soutenu au micro d’Antoine Robitaille que comme la solidaire représentait «l’ensemble de ses citoyens», elle devait désormais «faire un petit effort». 

 «Mme Catherine Dorion, il y a quelque chose qu’elle n’a pas compris, c’est qu’elle ne se représente pas elle-même. Elle ne fait plus de théâtre. Elle représente l’ensemble de ses citoyens», a-t-elle commenté, appelant au «respect» des gens de sa circonscription.

Dans la même catégorie