/regional/montreal/montreal

Pont Samuel-De Champlain: où sont les travailleurs du REM?

Guillaume Pelletier

 - Agence QMI

GEN-REM-CHAMPLAIN

GUILLAUME PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Les travaux de construction du Réseau express métropolitain (REM) s’amorcent aux abords du pont Samuel-De Champlain, alors qu’une entente permettant aux travailleurs d’avoir accès au pont devrait être signée au cours du mois.

Lors de sa mise en service, le train électrique de la Caisse de dépôt traversera le pont sur des rails installés au milieu de celui-ci. Une rampe d’accès a été construite sur l’île des Sœurs et sera pavée cette semaine pour permettre aux équipes de construction d’accéder au pont, ce qui est prévu pour le mois de novembre.

Toutefois, une entente doit d’abord être signée entre Infrastructure Canada et CDPQ Infra pour permettre aux équipes de travailler sur le tablier du pont.

Un premier accord est survenu entre les deux parties le 5 novembre, permettant l'accès aux travailleurs du REM aux abords du corridor du pont Samuel-De Champlain afin d'amorcer les travaux. Une trentaine de travailleurs sont présentement à l’œuvre sur le segment qui comprend le pont Champlain et le Terminus Panama, a assuré le bureau du REM, en mentionnant que ce nombre devrait plus que tripler d'ici la fin du mois.

Entre temps, le consortium Signature sur le Saint-Laurent a commencé quelques travaux préparatoires requis dans le cadre du projet du REM sur le tablier du corridor central du pont.

Dans les temps

Interrogé sur les négociations avec Infrastructure Canada, le porte-parole du REM Jean-Vincent Lacroix a souligné que «la situation est sous contrôle» et que la signature de l'entente est en cours. «À ce jour, tant les travaux exécutés aux approches que sur le pont même respectent nos échéances et il n’y a aucun retard dans l’implantation de ce nouveau réseau de métro léger. La mobilisation des équipes et les travaux préparatoires ont commencé depuis le 1er novembre et tout est en place pour poursuivre nos activités», a-t-il dit.

Même son de cloche du côté d’Infrastructures Canada, où la directrice générale des communications, Caroline Marchildon, précise que les négociations «vont très bien».

Prochaines semaines

Si tout se passe comme prévu, des équipes de NouvLR, le consortium qui réalise les travaux du REM, devraient être visibles au cours des prochaines semaines aux abords du pont et éventuellement sur celui-ci. Des trous d’ancrage devraient notamment être faits sur le tablier du pont sous peu.

Le segment du REM reliant la Rive-Sud et le centre-ville de Montréal devrait être en service à la fin 2021.

Dans la même catégorie