/sports/homepage

Plus de 200 000 personnes réclament le retour de Don Cherry

Agence QMI

Une pétition lancée lundi pour réclamer le retour en ondes du controversé animateur Don Cherry a permis de recueillir plus de 200 000 signatures en 48 heures.

Peu avant 22h30, mardi soir, la pétition présentant Don Cherry comme une «icône canadienne» et un «symbole de la classe ouvrière» sur le site Change.org a franchi le cap des 150 000 signatures. Près de 6000 noms supplémentaires s'étaient ajoutés dès 23h30. Mercredi, à 21h, un peu plus de 208 000 signataires ont été enregistrés.

«[Don Cherry] est peut-être politiquement incorrect et n'a peut-être pas été aussi prudent qu'il aurait dû dans ses remarques, mais son offense ne valait pas un renvoi», estime le créateur de la pétition, le magazine «Western Standard», un bimensuel de droite albertain.

Les auteurs de la pétition jugent aussi que CBC et Sportsnet n'auraient pas dû abdiquer devant les demandes de renvoi des «libéraux» et des «activistes sur Twitter» et qu'ils doivent réintégrer Don Cherry dans ses fonctions.

Lundi, Sportsnet a décidé de mettre un terme à son association avec Don Cherry, qui présentait son segment «Coach's Corner» depuis des décennies lors de la «Soirée du hockey».

Deux jours auparavant, M. Cherry avait tenu des propos controversés sur les immigrants qui, à ses yeux, n'en faisaient pas assez pour honorer la mémoire des vétérans.

Depuis, plusieurs amateurs de hockey auraient annulé leur abonnement télévisuel à Sportsnet dans un geste de protestation pour le retour de Cherry. Par ailleurs, environ une vingtaine de personnes armées de pancartes et de drapeaux de toutes sortes se sont réunis devant les locaux du réseau sportif, à Toronto, mercredi.

Dans la même catégorie