/finance/homepage

L'accord de libre-échange nord-américain pourrait être entériné d'ici la fin 2019

Agence France-Presse

L'accord de libre-échange nord-américain pourrait être adopté d'ici la fin 2019 par la Chambre basse du Congrès américain, a indiqué sa présidente démocrate Nancy Pelosi jeudi.

Cette déclaration fait espérer que le texte pourra entrer en vigueur --le Sénat est lui dominé par la majorité présidentielle-- avant que la fièvre électorale encore exacerbée par une procédure de destitution à l'encontre de Donald Trump ne s'empare totalement des élus.

«J'aimerais que nous arrivions à régler cela cette année. C'est mon objectif», a déclaré Mme Pelosi, ajoutant qu'elle souhaitait que le Sénat se saisisse ensuite rapidement du texte pour qu'il entre enfin en vigueur.

Cela fait plus d'un an que Washington, Ottawa et Mexico ont signé l'AEUMC (acronyme pour Accord États-Unis Mexique Canada), une refonte de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) vieux de 25 ans, mais toujours en suspens.

Pour l'administration américaine, la ratification de ce texte presse alors que se profile une année d'élection présidentielle et que M. Trump brigue un second mandat.

Le Mexique a déjà ratifié le traité. L'approbation est en cours au Canada.

Aux États-Unis, les démocrates, qui contrôlent la Chambre des représentants, exigent des réformes pour les travailleurs mexicains, afin de protéger l'industrie américaine de la concurrence abusive.

Après des mois de discussions avec le Représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, qui a négocié l'accord, Nancy Pelosi a jugé jeudi que «les choses avancent dans la bonne direction».

«Je suis persuadée que si nous arrivons à faire en sorte que le texte corresponde à ce que nous voulons --ce qui est imminent-- nous pouvons en faire un modèle pour de futurs accords commerciaux, un bon modèle», a-t-elle déclaré.

Dans la même catégorie