/news/world

L'état d'urgence décrété à Venise

Agence France-Presse

L'Italie a décrété jeudi l'état d'urgence à Venise, après la marée exceptionnelle qui a envahi la cité lacustre, a annoncé le premier ministre Giuseppe Conte.

«Le cabinet a approuvé l'état d'urgence à Venise», a écrit M. Conte dans un tweet, deux jours après une inondation historique, ajoutant que 20 millions d'euros (29,2 M$) allaient être débloqués «pour les interventions les plus urgentes».

Rappelons que la marée de mardi combinée à de fortes rafales de vent et à la pluie a submergé pratiquement toute la ville: 80% selon le gouverneur de la région Luca Zaia. Un septuagénaire est mort d'électrocution chez lui.

La marée exceptionnelle a fait chavirer des gondoles, projeté des vaporetti (autobus fluviaux) sur le rivage, inondant boutiques, bars, restaurants et provoquant des coupures d'électricité dans toute la ville. Des centaines de touristes ont dû patauger, l'eau jusqu'au dessus de genoux parfois pour regagner leurs hôtels. Les 160 pompiers mobilisés ont dû effectuer 400 interventions.

Un niveau de 1,87 m ne signifie pas néanmoins que la Cité des Doges se trouve immergée sous deux mètres d'eau. Il faut retrancher le niveau moyen de la ville qui varie entre un mètre et 1,30 m au-dessus de la mer.

D'autres épisodes sont prévus jusqu'à vendredi même si, en théorie, aucun ne devrait atteindre le pic record de mardi. C'était la deuxième plus haute «acqua alta» à Venise depuis le début des relevés en 1923, derrière celle du 4 novembre 1966 (1,94 mètre).