/regional/montreal/laval

Plomb dans l’eau: 4 écoles de Laval touchées

TVA Nouvelles

ARCHIVES DANIEL THERRIEN

Des vérifications préliminaires ont permis d’identifier des mesures de concentration de plomb cinq à six fois plus élevée que la norme permise dans quatre écoles primaires de Laval.

Depuis la fin octobre, les élèves et le personnel des écoles le Baluchon, Demers, Villemaire et Raymond s’hydratent avec des bouteilles d’eau fournies par la commission scolaire.

Les points d’eau ont été condamnés jusqu’à ce que des travaux soient effectués pour corriger la situation.

La commission scolaire de Laval a décidé de ne pas attendre les précisions techniques du ministère de l’Éducation, envoyées le 25 octobre, pour réaliser des analyses de la qualité de l’eau dans 23 de ses plus vieilles écoles, selon les anciennes normes en vigueur.

«On a préféré ne pas attendre, on prend la situation au sérieux», affirme Louise Lortie, présidente de la commission scolaire de Laval.

Les nouveaux tests qui seront réalisés au cours des prochaines semaines, en suivant les recommandations ministérielles, permettront d’identifier les correctifs à apporter.

Il est encore trop tôt pour savoir s’il faudra remplacer un robinet ou «ouvrir des murs pour changer la tuyauterie au complet», précise Mme Lortie.

La commission scolaire de Laval est la seule à ce jour à avoir avisé le ministère de l’Éducation de la présence de points d’eau non conformes dans ses écoles.

Selon les directives transmises par Québec, les commissions scolaires ont jusqu’au 23 juin 2020 pour effectuer des tests mesurant la concentration de plomb dans l’eau de ses écoles primaires et réaliser des travaux au besoin.

Dans les autres établissements, la date limite a été fixée au 1er novembre 2020. Les tests de qualité de l’eau doivent être réalisés en priorité dans les bâtiments les plus anciens.

Tous les résultats devront être rendus publics et transmis au ministère de l’Éducation.

À court terme, Québec demande aux commissions scolaires d’afficher, à proximité des fontaines d’eau, une consigne demandant de faire couler l’eau au moins une minute avant de la boire. Des outils de communication et de l’affichage doit être fourni par le Ministère sous peu.

Le gouvernement Legault a demandé aux commissions scolaires et aux services de garde d’analyser la qualité de l’eau dans leurs établissements à la suite d’enquêtes médiatiques qui ont fait état d’une trop forte concentration de plomb dans l’eau de certaines écoles et garderies.

Dans la même catégorie