/news/society

Seulement un Québécois sur quatre se fait vacciner contre la grippe

Pierre-Antoine Gosselin | TVA Nouvelles

Le vaccin contre la grippe est utilisé selon les statistiques par seulement 25% des Québécois, soit une personne sur quatre. Des résultats qui préoccupent les professionnels de la santé.

Ce n'est pas tout le monde qui estime qu'il est important d'être vacciné contre la grippe. En fait, seulement le quart des Québécois va passer à l'action pour en être immunisé, selon une étude Environics Research.

«Il reste encore beaucoup de travail à faire pour que la clientèle vulnérable soit mieux vaccinée», croit le Dr Gaston De Serres, médecin-épidémiologiste à l'INSPQ.

La clientèle vulnérable, ce sont les personnes âgées, les nourrissons et les femmes enceintes. Il y a aussi les personnes présentant des maladies chroniques, ce sont eux qui, contrairement aux autres, se font le moins vacciner contre la grippe au Québec.

«On a des couvertures vaccinales de 30 à 35% chez les personnes qui ont des maladies chroniques et ce sont des couvertures nettement insuffisantes», explique-t-il.

«La grippe peux tuer, les décès se comptent par milliers par année au Canada», ajoute le pharmacien Patrick Ouellet.

Plus de 3500 Canadiens par année, pour être plus précis. Malgré ces données et l'efficacité prouvée du vaccin en 2019, certains citoyens doutent encore de son utilité.

«Certains vont croire que le vaccin va donner la maladie qui est supposée la prévenir, ce qui est totalement faux.»

Même si 85% des parents canadiens affirment ne pas apprécier lorsque d'autres parents envoient leurs enfants malades à l'école, ils sont un sur cinq à avouer inciter leurs propres enfants à cacher lorsqu'ils sont malades pour pouvoir aller à l'école ou se rendre à une fête.

À Québec, depuis le début de la campagne de vaccinations du CIUSSS de la Capitale-Nationale, plus de 25 000 personnes se sont fait vacciner. Une légère hausse par rapport à l'an dernier